samedi 30 avril 2011

Maudite humidité!

Je suis en meilleure forme aujourd'hui que je ne l'ai été le reste de la semaine. Je pense que l'humidité a beaucoup joué sur mes douleurs. Ça n'a pas été une bonne semaine, mais j'espère que celle qui s'en vient sera meilleure. Si la fibromyalgie fait encore des siennes, je vais appeller mon médecin de famille pour qu'elle augmente ma dose de Lyrica. Et si je me sens encore dépressive dans deux semaines, c'est Dr. Todorov, mon psychiatre, que je vais appeller. Je ne veux pas me sentir incapable encore longtemps. Ça commençait à bien aller, j'aurais aimé que ça continue...

À cause de mon incapacité à vaquer à mes occupations cette semaine, je ne pourrai pas voir Étienne demain car je dois faire l'épicerie et les tâches hebdomadaires. J'ai l'habitude de voir mon meilleur ami au moins une fois par semaine et quand ce n'est pas le cas, j'ai l'impression qu'il me manque quelque chose. On a essayé de se jaser par téléphone cet après-midi, mais son téléphone n'arrêtait pas de couper. J'espère qu'on va pouvoir se reprendre la semaine prochaine.

Et vous chers lecteurs? Passez-vous un bon week-end?

vendredi 29 avril 2011

La nature du taureau

Bonjour chers lecteurs, hier je ne vous ai pas écrit parce que je suis allée à un show de musique brutale! Ça faisait plus d'un an que je n'étais pas sortie et ça m'a fait le plus grand bien! J'ai découvert un jeune band de Death Metal moderne que j'ai vraiment apprécié, Impalement. J'ai aussi vu le band de mon ami Daniel, Project Versus, en performance pour la première fois et j'ai été impressionnée par son talent de frontman! En bonus, j'ai revu un vieil ami, Trasher, que je n'avais pas vu depuis quelques années. À ma grande surprise, c'était comme si on s'était vus hier. Il est toujours aussi taquin et on s'est bien amusé. Mon homme a eu l'air de passer une bonne soirée lui aussi, il ne voulait plus partir! Mon ami Steven a fait une excellente job de DJ à la soirée métal qui a suivi le show, il est toujours aussi bon!
Une photo de mon ami Daniel Drolet en pleine performance! Photo de Martin Archambault
La semaine a été rough, j'ai la fibromyalgie dans le tapis. J'ai mal partout, je suis très très fatiguée et je manque de motivation pour les petites choses quotidiennes. J'ai peur qu'une petite dépression se pointe le nez, j'espère que c'est juste la fibromyalgie qui fait des siennes, parce que je n'ai pas du tout le goût de vivre un autre épisode dépressif. Parlant de dépression, mon magazine préféré, Coup de Pouce, cherche des participants pour un article sur le sujet. Ils cherchent des témoignages pour démystifier cette affliction et je me suis portée volontaire. Je vais avoir des nouvelles bientôt pour savoir si je suis sélectionnée, je vous tiens au courant!

Mon oncle Jacques m'a proposé de faire une analyse astrologique de mon signe, le taureau. Voici ce que ça a donné. Ça me représente vraiment bien!

mercredi 27 avril 2011

je ne sais pas quoi écrire!

La médication a bien des effets positifs, mais ma créativité a été grandement affectée par le processus de guérison. Comme vous le savez si vous me lisez assidument, je fais des doodles (des dessins qu'on fait sans y penser) pour stimuler ma créativité, mais je trouvais que ce n'était pas assez. J'ai donc lu sur l'écriture automatique et j'ai pensé que ce serait une bonne option pour parfaire ma quête de retour à la création. 

J'ai commencé à écrire de façon automatique il y a deux jours. Je m'assois devant une page vierge de mon cahier et je dois y écrire sans arrêt jusqu'à ce que la page soit noircie. Je ne dois jamais poser mon crayon ou m'arrêter pour penser à ce que j'écris. Je ne dois pas me donner un thème ou me censurer. Je dois écrire ce qui me vient en tête au moment où ça me vient. Si rien me vient, je dois écrire ''je ne sais pas quoi écrire, je suis bloquée, je n'ai pas d'idée'', des choses comme ça jusqu'à ce que quelque chose vienne. Et quelque chose vient toujours. Hier, j'ai utilisé ce que j'avais écrit pour mettre ici, dans mon blog, mais aujourd'hui ce qui est sorti est trop personnel pour que je vous en parle. C'est étonnant parce que c'est un exercice superficiel en apparence mais je suis entrée dans quelque chose de très profond et de presque enfoui en moi. Je vais tenter de noircir une page par jour, un peu comme je le fais avec ce blog.

Aujourd'hui, au travail, on devait donner notre première entrevue pour notre documentaire sur le trouble de la personnalité borderline mais malheureusement, notre participant s'est désisté. Je suis donc rentrée à la maison pour lire I hate you, Don't Leave me, un livre très intéressant qui traite de ce sujet difficile. J'aime que ce travail soit flexible et qu'il me permette de travailler de la maison. Demain, on devrait reprendre l'entrevue et j'ai bien hâte de voir ce qui va en sortir. Mais ce dont j'ai le plus hâte, c'est de faire le montage, je trip sur ce logiciel!

Et vous, chers lecteurs, que faites-vous pour stimuler votre créativité?

mardi 26 avril 2011

autodestruction chocolatée

Je vous ai tu déjà dit que j'haïs me lever en retard? J'HAÏS me lever en retard!!! Encore une fois ce matin, mon cell n'a pas sonné, ou bien je l`ai fermé pendant que j'étais dans les vapes ou je sais pas quoi, mais le résultat est le même, je me suis réveillée en retard. 30 minutes après l'heure ou je prends l'autobus. J'ai eu 5 minutes pour me préparer avant de partir, j'ai tout juste eu le temps de m'habiller et de déguerpir. J'ai absolument besoin de deux heures le matin pour me préparer, le temps que mon système nerveux fonctionne comme il faut. Quand je suis arrivée au travail, ma collègue m'a acceuilli en me disant ''wow! t'as ben l'air maganée à matin!''... Merci beaucoup, ça fait du bien de se le faire rappeller... Le problème, c'est que je dors dans le salon et que mon cadran est dans la chambre, c'est pour ça que je me sers de mon cellulaire pour me réveiller. Mais manifestement, il est trop facile à fermer sans que je m'en rende compte, alors ce soir j'ai transféré mon cadran dans le salon. Finis les matins pressés!

Ce soir, j'avais l'âme à l'autodestruction. Ça fait plus d'un mois que je fais mon anti-régime et que je ne mange du sucre qu'une journée par semaine. Le reste de la semaine, je fais très attention à ce que je mange et je focus principalement sur les légumes et les fruits, avec une bonne dose de protéines. Ma journée de sucre cette semaine, c'était dimanche, car c'était Pâques et nous avions deux repas en famille, toujours bien agrémentés de bon bon dessert. Mais aujourd'hui, malgré les photos de motivation sur l'armoire à cochonneries, je me suis empifrée de chocolat, jusqu`à en avoir mal au coeur! Maintenant je culpabilise... Je devrais apprendre à ne pas regretter mes actes, mais ça n'a même pas fait du bien!
Pendant ma convalescence après ma psychose, je suis restée seule à la maison et j'ai complètement coupé les liens avec mes amis. Avant, j'allais voir plusieurs shows par mois (j'en produisais un ou deux moi-même) et je voyais toujours beaucoup de monde. J'ai trouvé ça dur, d'abord de fermer ma compagnie de production, mais aussi de penser que les gens pourraient me voir faible. Maintenant je vais mieux, je commence donc à revoir mes anciens amis et cette semaine, je vais voir mon premier show depuis TRÈS longtemps. C'est mon ami Daniel qui nous a invité, Frank et moi, en m'offrant des billets pour ma fête. C'est la première fois que je vais voir son nouveau groupe en action et je suis très fébrile à l'idée de remettre les pieds dans une salle de spectacle. Je sais que pleins de bons souvenirs vont refaire surface, mais il y en aura aussi des moins beaux, comme la pensée de ma défunte compagnie, qui me manque beaucoup, malgré que je ne recommencerais pas à m'occuper de groupes de musique. J'ai adoré l'expérience, qui a duré 6 ans, mais je me vois ailleurs dans l'avenir. Sauf que c'est sûr que ces moments vont refaire surface dans mon esprit quand je serai là-bas. Je m'y prépare mentalement.

Bonne soirée chers lecteurs, je vais aller digérer mon chocolat....

lundi 25 avril 2011

jambon et avortement

C'était Pâques, c'était ma fête, c'était l'occasion de se réunir en famille et de se bourrer la fraise! Samedi mon père est venu dîner à la maison, dimanche, nous sommes allés bruncher dans la famille de ma mère et nous avons soupé dans la famille à Frank. Nous avons été reçu chez son oncle, chez qui j'allais pour la première fois et nous avons reçu un acceuil chaleureux et cordial, très agréable. La seule note négative de ce week-end parfait, c'est que j'ai dû manger ce que je déteste le plus au monde, du jambon! J'en ai mangé qu'un tout petit morceau, par politesse, mais clairement, ça ne passe pas!

Vendredi soir, on s'est fait une soirée en amoureux et on a été dans le petit restaurant de sushi dont je vous avais parlé. Je m'attendais à ce qu'on soit les seuls, ou à peu près, mais à notre grande surprise, le restaurant était plein et on a du manger en vitesse parce qu'un couple avait réservé notre table. C'était très bruyant. J'ai goûté à des sushis que je n'avais jamais goûté auparavant et c'était délicieux! Frank m'a beaucoup gâté, il m'a acheté un parfum et un disque dur externe pour stocker mes 140Gb de séries télé et de films.
Après avoir lu mon billet sur la blessure que m'a fait mon chat, ma mère a demandé à mon Minonc d'aller m'acheter de l'onguent magique (du petro carbo salve). Quand elle m'a vu dimanche, elle m'a mis l'onguent et a récité la formule magique. C'est vraiment magique, parce que rendue chez moi le soir, la blessure avait beaucoup mieux cicatrisé! Minonc m'a fait une suggestion assez cocasse. Il m'a dit de mettre de l'onguent magique sur les pattes de mes chats, comme ça s'ils me grafignent encore, la plaie va s'auto-guérir! hahaha!!!
Dans l'auto pour revenir de notre party de famille, Frank et moi avons parlé politique, nottament de la volonté du gouvernement Harper d'abolir le droit à l'avortement. Selon lui, c'est une mesure pour réduire l'immigration, puisque notre taux de natalité est plus bas que le taux de renouvellement de la population et que c'est pour cette raison que nous permettons l'immigration massive. Selon lui, si les gens ne pouvaient pas avorter, le taux de natalité serait plus important. Ce qui me fait peur là dedans, c'est que déjà plein de familles font des enfants sans s'en occuper correctement, ce qui fait des enfants accrochés au système, décrocheurs, chômeurs, prestataires de l'aide sociale, etc. Si les femmes qui ne sont pas en mesure de faire des enfants en leur donnant l'éducation et la famille dont ils ont besoin sont forcés de mettre au monde ces enfants, j'ai peur que ça ne crée un impact majeur dans la société future. Je suis pro-vie, mais je reconnais que ce ne sont pas toutes les femmes qui sont en mesure d'élever de futurs citoyens modèles. Je suis en faveur du choix libre de donner ou non naissance à un enfant. 

Une chose qui m'a fait réfléchir, c'est cette volonté du peuple québécois d'encadrer la population par de plus en plus de lois, de réduire la liberté pour la ''protection'' du peuple. Lipovetsky en parle dans l'excellent livre L'ère du Vide. Selon lui, plus la société s'individualise, plus le peuple recherche des méthodes coercitives pour se protéger des autres. C'est ce qui explique le regain de popularité des partis d'extrème droite comme les Conservateurs au Canada et l'ADQ au Québec. Je m'ennuye de l'esprit socialiste qui régnait au Québec dans les belles années. Maintenant, c'est chacun pour soi, fini les grands projets de société. J'ai peur d'où nous allons, Québec chéri.

Chers lecteurs, quelles sont vos prédictions pour l'élection fédérale à venir?

vendredi 22 avril 2011

attention, ceci n'est pas un journal intime

Je n'ai pas blogué hier, j'étais malade. J'ai dormi toute la journée et une bonne partie de la soirée. Et le peu de temps où j'étais réveillée, j'ai trouvé le moyen de blesser deux personnes que j'aime beaucoup. Ce n'était pas une bonne journée. J'étais irritable et tout ce que je disais sortait tout croche. J'ai fait un reproche à une amie qui devait venir me voir aujourd'hui et à cause de cela, elle ne viendra pas. Je comprends, je l'ai blessée. J'ai froissé Étienne aussi, mais, notre amitié étant très solide, il est passé par dessus et est venu célébrer ma fête en m'apportant un beau gâteau qu'on a partagé avec Frank. C'était un gâteau Opéra au café, il était absolument délicieux! J'ai dérogé à mon anti-régime qui me permet une journée de sucre par semaine, cette journée devant être dimanche puisque nous avons deux repas en famille qui vont très certainement contenir du sucre, sans parler du chocolat de Pâques dont on va se régaler!

Ma mère a été très touchée par mon dernier blog, dans lequel je parlais de son conjoint. Lui aussi a été touché par mon message de gratitude à son égar et j'ai réalisé les conséquences que peuvent avoir mes blogs sur les gens que j'aime. Dans ce cas, c'était positif, mais j'ai réalisé qu'une critique pourrait avoir l'effet inverse. Certaines personnes proches de moi ont récemment fait la critique que mon blog m'exposait au monde, mettant en lumière mes difficultés et ma maladie mentale. Je commence à comprendre ce qu'ils voulaient dire. J'ai commencé à écrire il y a 8 ans un receuil de pensées et d'anecdotes que je voulais transformer en ''autoromangraphie'' mais je crois que je vais m'abstenir de le faire publier car il pourrait fortement affecter les gens que j'aime. Je crois que je vais poursuivre mes écrits, mais sous la forme d'un journal personnel qui restera secret. Ne vous inquiétez pas chers lecteurs, ce blog est là pour rester, mais je ferai une sélection de ce qui y paraîtra et de ce qui ira dans mon journal. Je vais continuer à vous parler ici de la bipolarité et de mes insignifiances au quotidien. C'est pour moi un exutoire incroyable et ça m'aide à mieux me comprendre.

J'ai demandé à Dr. Todorov de me référer à un psychologue à la clinique externe que je fréquente depuis février 2010. J'ai vécu de grandes épreuves dans mon passé qui se sont transformées en cicatrices qui ne veulent pas guérir. Il m'a donc référé à un psy spécialisé dans les traumatismes. J'expliquais l'autre jour à mon amoureux que ces traumatismes qui me hantent sont comme des ancres de bateau. Chacun a son ancre, d'un poids différent, mais chacun me ralentit dans mon développement, à un moment où à un autre. Les thérapies que j'ai fait par le passé ont réussi à réduire le poids de certaines de ces ancres, mais il y en a beaucoup qui restent très pesantes. Je suis sur une liste d'attente pour voir le thérapeute et c'est long, mais je ne perds pas espoir. Je continue à progresser par moi-même en attendant. Avec l'aide bien sûr de ma famille, de mon homme et d'Étienne qui sont toujours là pour moi et qui ne me jugent pas.

C'était un long blog aujourd'hui! Demain et dimanche, je vais prendre une pause car c'est ma FÊTE!!! 
Passez un bon week-end chers lecteurs, de retour lundi!

mercredi 20 avril 2011

belle comparaison

Journée pluvieuse, s'il en est une, aujourd'hui fut un désastre pour mes souliers. Ils étaient détrempés dès que j'ai quitté la maison. L'autobus était en retard et j'ai attendu dans un abribus venteux pendant 15 bonnes minutes, mes pieds frigorifiés. Quand je suis finalement arrivée à la maison au retour du travail, mes bas étaient toujours mouillés. Là j'ai les joues chaudes et je crois bien que j'ai attrapé un rhume. Juste ce qui me fallait! Une manie, un down, un rhume. What's next?

Cet après-midi, j'avais du temps pour moi alors je pensais. Je pensais à Dr. Todorov et à ses recommendations, à son ton compréhensif et réconfortant quand je lui ai parlé hier. Je pensais à son attitude compatissante depuis le début de ma thérapie, à son regard paternel et à son ton calme et posé. Et ça m'a fait penser... ça m'a fait penser à Patrick, le mari de ma mère. Ok, j'avoue, à l'adolescence, j'avais un peu de misère avec lui. Faut dire qu'il venait un peu remplacer mon père et ça, je ne pouvais pas me résoudre à l'accepter. Mais avec le recul, il a toujours été là dans les moments difficiles de ma vie, il m'a toujours bien conseillé lorsque j'ai eu à prendre de grandes décisions, il prends toujours le temps de m'écouter et il me répond toujours avec une belle tendresse et beaucoup de profondeur. Un peu comme Dr. Todorov.

Hier soir, j'ai pris mon chat sur mes genoux, mais il gigotait. Il gigotais tellement qu'il est tombé... en me lacérant la cuisse! Ça a fait un bruit de tissus qu'on déchire! Mon homme s'est retourné en stupeur pour apercevoir la déchirure sur ma cuisse, qui s'est immédiatement remplie de sang! C'était pas beau à voir... on a sorti la trousse de premiers soins, on a désinfecté et fait un bandage. Aujourd'hui quand je marchais, mon jeans frottais sur la coupure et c'était très douloureux... Dans ce temps là, je m'ennuye de l'onguent magique que ma mère appliquait sur mes blessures quand j'étais enfant. Elle disait les mots magiques et pouf! bobo parti! Maman! aide moi! Pour ceux qui aiment le gore, j'ai mis une photo de la méga-scratch!
Vous voyez le coupable en arrière plan
Voici sa face de désolé
C'étaient mes insignifiances du jour! À demain chers lecteurs!

(countdown, 2 jours avant ma FÊTE!)

mardi 19 avril 2011

merci Dr. Todorov!

Ha! la forme est meilleure! J'ai fini de dormir tout le temps, la manie est long gone et je rayonne de nouveau! Bon, c'est sur, j'ai eu un peu de misère à me lever ce matin, mais j'étais à l'heure au travail. J'ai eu un petit down après le dîner, mais j'ai bu un (UN!) café et ça a passé. J'ai parlé à mon psychiatre, le Dr. Todorov et il m'a dit qu'un excès de caféine peut avoir de graves conséquences sur mon état, compte tenue de la médication que je prends. Il m'a proposé d'augmenter ma dose d'antipsychotiques, mais après une petite discussion, on a convenu d'attendre pour voir si les symptômes de manie sont bien terminés. Sinon, je n'ai qu'à l'appeler et il va acheminer ma prescription chez Jean-Coutu.

Aujourd'hui, je me suis payé un petit luxe. Pour la première fois de ma vie, j'ai pris rendez-vous chez l'esthéticienne. Si vous voulez savoir comment ça s'est passé, consultez mon blog beauté, le Guide de la femme parfaite, pour tous les détails...

Comme vous le savez sûrement déjà, au travail mon équipe planche sur un documentaire sur le trouble de personnalité borderline. Nous avons envoyé plusieurs demandes à des patients, des proches et des spécialistes pour nous offrir une entrevue. Aujourd'hui, nous avons commencé à recevoir des réponses positives et c'est bien encourageant! Les gens semblent enthousiastes par notre projet et cela insuffle de la vie dans le groupe. Nous avons commencé à prévoir nos dates de tournages, on va être occupées dans les prochaines semaines! La présentation de notre documentaire se fera le jeudi 16 juin dans un lieu encore à déterminer. Je vous tiens au courant!

lundi 18 avril 2011

de retour en forces!

Le backlash de ma manie est bel et bien fini, j'ai dormi jusqu'à une heure cet l'après-midi, mais là je suis bien en forme. J'ai fait mes tâches et j'ai préparé un gros souper. Je suis d'attaque pour une grosse journée de travail demain et je me suis permise un café cet après-midi. Un seul. Fini les quatre cafés et les quatre thés que j'ingérais religieusement depuis trois semaines. On a bien vu ce que ça a donné! Je vais parler avec mon psychiatre demain de cet épisode maniaque, mais selon moi, on n'aura pas besoin de réviser ma médication, c'était plus circonstanciel que psychiatrique. 

J'ai hâte à vendredi! Comme vous le savez peut-être, chez nous les vendredi, c'est Date Night avec mon amoureux. On se réserve toujours cette soirée pour passer du temps de qualité ensemble, ce depuis près de quatre ans, et on ne déroge que très rarement à la tradition. Cette semaine, comme c'est ma fête samedi, on a décidé de s'offrir une gâterie vendredi, on s'en va manger dans un coquet petit restaurant de sushis près de chez nous, qui est toujours vide, et qui offre une charmante ambiance feutrée. On va pouvoir se parler dans le blanc des yeux sans être dérangés et se régaler de bons sushis frais faits. Oh! que j'ai hâte!

dimanche 17 avril 2011

c'est fini, mais c'est pas fini

La manie est finie, et là je dors.... je dors sans arrêt. C'est épuisant une manie, on dépense de l'énergie qu'on n'a pas. Alors on doit récupérer. Ma dernière manie a duré plus de deux mois et j'en ai dormi six par la suite, ça m'a pris un an récupérer complètement. Cette manie-ci a duré 4 jours et ça fait 3 jours que je dors sans arrêt. J'espère que demain je vais aller mieux. Hier soir, j'avais une amie en visite, la belle Katy, mais j'étais si épuisée que j'allais entre sommeil et réveil. Si bien que c'est Frank qui s'est occupé d'elle. Je lui ai promis qu'à sa prochaine visite je serais sur le piton, ou que je la cancellerais. Je trouve ça plate de manquer une belle soirée pour dormir. Mais je DOIS récupérer si je veux pouvoir travailler mardi. Heureusement, j'ai encore une journée de congé devant moi demain, je crois bien que je vais la dormir elle aussi. 

Et vous chers lecteurs, qu'avez-vous fait de votre fin de semaine?

samedi 16 avril 2011

trop de café!

Pas de panique! Apparemment, mon petit épisode maniaque était dû à une consommation excessive de caféine. En effet, depuis deux semaines, je faisait un régime de thé, à raison de quatre par jour, mais je continuais de boire mes quatre cafés par jour dans des tasses énormes... J'ai arrêté la caféine et Bingo! me revoilà calme et posée! Quel soulagement!

Ceux qui me lisent régulièrement savent que je fais des doodles, de petits dessins que l'on fait sans réfléchir, pour réactiver ma créativité. Voici donc mes deux créations d'hier. Bon week-end chers lecteurs!



vendredi 15 avril 2011

Exibit 4

 Tel que promis, chers lecteurs, voici le vidéoclip que j'ai réalisé pour l'exposition de photos du Déclick. Âmes sensibles s'abstenir (je parle surtout à ma famille, parce que je crois que ça pourrait les choquer) ce vidéo est une représentation de ce que j'ai ressenti étant adolescente qui faisait des dépressions sévères. Je m'expose beaucoup dans les éléments de ce vidéo et j'apprécierais ne pas recevoir de critiques négatives à ce sujet. Mon but n'est pas de choquer, mais bien d'extérioriser cette étape marquante de ma vie. Merci de respecter cela. Alors voilà, The Minute of Decay par Nicky Bromow.(si le vidéo ne s'affiche pas, cliquez ici)
video

jeudi 14 avril 2011

Autour du monde!

Depuis le début de ce blog, plus de 1200 personnes ont lu mes insignifiances. Ce qui fait une moyenne de 600 lecteurs par mois! Ils sont de tous ces pays : le Canada (1030), les États-Unis (78), l'Espagne (24), Singapour (20), la France (10), la Norvège (5), le Danemark (4), la Hongrie (4), le Japon (4) et l'Italie (3)! Je n'en reviens pas, qu'autant de personnes à travers le monde me lisent! C'est très encourageant pour la suite! Je vous ai joint une mapemonde illustrant l'étendue de mon lectorat. (Blogger la produit dans ma page statistique, je ne me suis pas donné tout ce mal là!)  Impressionnant non? J'en suis ''flabergastée!'' Merci chers lecteurs! (Certaines régions sont très pâles, l'intensité de la couleur va en fonction du nombre de lecteurs par pays, c'est pourquoi le Japon est à peine visible.)

Aujourd'hui, y'a eu de l'action au travail, on a fait une mise au point de certains problèmes que le groupe rencontre. C'est notre premier travail de groupe et évidemment, il y a quelques tensions! Je suis dans l'équipe du documentaire, on est un groupe un peu plus calme je dirais, alors de notre côté ça va assez bien. Nous allons présenter notre documentaire le 16 juin prochain, dans un endroit à déterminer. Je vous tient au courant!

J'ai encore fait de l'insomnie hier soir, alors j'ai encore pris un supplément de Seroquel pour arriver à m'endormir, je pense que je fais une petite manie. J'ai la logorhée (diarhée verbale hehe) et je suis très active. Rien d'inquiétant pour le moment, c'est juste un petit high. Mais je reste sur mes gardes et si je vois que ça persiste au delà de 2 semaines, je vais consulter mon psychiatre pour réajuster ma médication. Mais ça ne me tente pas de me rendre à ce point là parce qu'ajustement de médication égale 2 semaines où j'ai de la difficulté à fonctionner. Je souhaite que ce soit juste temporaire. La dernière fois que j'ai fait une petite manie, j'ai couru à l'hôpital psychiatrique où je suis restée une semaine complète. Sauf qu'au bout de deux jours, mon high était passé et je me suis fait dire que j'y avais été pour rien finalement. C'est pourquoi cette fois ci, sur leurs conseils, je vais attendre de voir si ça passe où si ça empire. Pour le moment c'est tolérable, sauf pour mon homme qui doit m'écouter parler sans arrêt! Je dois pas être de tout repos!

Depuis ma psychose, je ne voyais plus mes amis, premièrement parce que j'étais trop épuisée, mais aussi parce que j'ai pris BEAUCOUP de poids et que je n'aime pas que les gens me voient comme ça. Mais maintenant que je vais bien et que j'ai appris à accepter mon apparence (tout en faisant des efforts pour l'améliorer) j'ai décidé de reconnecter avec mon cercle d'amis. J'ai reçu mon amie Anya il y a deux semaines, Isabelle la semaine passée et ce samedi, c'est Katy qui vient me rendre visite. J'ai aussi prévu d'assister à 3 concerts dans les semaines qui viennent, idée de montrer au monde que j'existe encore (et de m'amuser bien sûr). Ça me fait très plaisir de constater que malgré une absence remarquée de plus d'un an, mes amis ont encore envie de me voir.

C'est le week-end qui commence pour moi, j'espère passer du temps avec mon amoureux, il est très occupé ces temps-ci. Malgré que j'apprécie mon temps en solitaire, j'ai hâte de me coller avec lui!

Bonne fin de semaine chers lecteurs! Et merci de me lire!

mercredi 13 avril 2011

à votre demande!

À votre demande chers lecteurs, je vais faire tout mon possible pour revenir au format quotidien pour ce blog d'insignifiances. J'ai mis un calpin dans mon sac à dos pour noter les petites pensées qui surgissent à l'improviste et qui vont me donner de la substance pour rédiger mes billets.

Vous vous souvenez, hier, j'avais l'impression qu'un bulldozer m'était passé dessus. Bien ce matin, ce n'était vraiment pas mieux. Hier soir j'ai dû prendre un 100mg de Seroquel pour m'aider à dormir, mais je pense vraiment qu'il fait interraction avec le Lyrica que je prends depuis trois semaines, parce que je suis littéralement patraque le lendemain quand j'en prend et je ferme mon cadran sans en avoir connaissance. Résultat: réveil précipité et irritabilité.

Quand on est bipolaire, on a vraiment besoin de bonnes nuits de sommeil réparateur pour que notre cerveau fonctionne correctement, même avec les pillules. Les spécialistes me l'ont répété plusieurs fois et c'est d'ailleurs pour ça que j'ai une prescription de Seroquel au besoin pour éviter que je manque de sommeil. Mais si j'en prends et que je ne fonctionne pas le lendemain matin, qu'est-ce que je suis sensée faire?

S'il y a une chose que je déteste avec passion, c'est quand une garderie prend le même autobus que moi le matin. Les enfants sont bruyants, rient fort, crient, font les enfants finalement! Mais ça arrive toujours au moment où je suis le plus irritable.  J'ai besoin d'un bon deux heures le matin pour être pleinement fonctionnelle, mais à chaque fois que je me réveille en retard, une garderie envahit l'autobus. Pourquoi, pitié, pourquoi!?!?!

Sur une note plus positive, le printemps s'est bien  installé dans ma belle province québécoise. (Je précise parce que plusieurs de mes lecteurs sont en Europe ou aux États-Unis.) J'adore le printemps. D'abord parce que c'est le réveil de la nature, la fonte des neiges, le petit manteau léger, le beau soleil, les journées plus longues... mais aussi et surtout parce que c'est ma fête! Le 23 avril prochain, je vais avoir un beau 26 ans tout neuf! Pour l'occasion, je reçois mon père à dîner et j'en suis très contente parce que je ne le vois pas souvent. Le lendemain, je vais fêter Pâques dans la famille de ma mère et dans la semaine suivante je vais sûrement avoir un souper de fête chez mes beaux-parents, comme c'est le cas depuis bientôt quatre ans. J'adore ma fête!

Et vous chers lecteurs, aimez-vous le printemps?

mardi 12 avril 2011

un bulldozer dans la face!

Aujourd'hui, je me sens comme si je m'étais fait rouler dessus par un bulldozer. En plus, mon maudit cadran s'est encore mis à mute pour être sûr que je me réveille en panique, ça aide pas. J'ai changé mes boutons preset pour être sûre que ça n'arrive plus, ça fait deux semaines que je me réveille en panique parce qu'il n'a pas sonné! Une chance, je ne me suis jamais levée en retard, faut croire que mon horloge biologique fait bien sa job, mais j'ai vraiment besoin de deux longues heures le matin pour être vraiment en forme pour marcher jusqu'à l'autobus et jusqu'à la job. Si j'ai moins de temps que ça, je me sens patraque et je ne suis pas productive. 

C'est bizarre que je me sente si maganée ce matin, pourtant mon nouveau médicament a fait des miracles ces dernières semaines, je n'avais presque plus de douleurs dans les jambes et en général je me sentais bien, mais aujourd'hui, c'est l'enfer. Heureusement, la responsable du projet cinéma est compréhensive et m'a permis de prendre ma journée pour me reposer comme il faut. 

Je passe beaucoup de temps à travailler mon blog beauté ces temps ci, j'arrive à publier quelque chose à tous les deux jours! Je suis abonnée à près de 10 blogs sur les cosmétiques et j'ai allongé ma wishlist de quelques produits très intéressants! Je n'ai pas grand chose à dire ici alors je préfère poster seulement quand j'ai quelque chose à dire, au lieu de me forcer à poster des insignifiances quotidiennement. Quoique... Étienne m'a dit ''oublie pas que ton blog s'appelle justement Insignifiances! Si le monde est pas intéressé par ce que tu as à dire, ils ont juste à aller voir ailleurs!'' À plus de 500 lectures par mois, j'imagine que les gens sont intéressés par ce que j'ai à dire...

Qu'en pensez-vous chers lecteurs?
Dois-je vous nourrir plus souvent de mes insignifiances?

samedi 9 avril 2011

Exibit 3

Voici la suite des photos de mon exposition au Déclick. Le sujet de la première partie de mon expo portait sur les conséquences de la bipolarité dans ma vie. Dans cette deuxième partie, j'expose la solution à mon problème et ce que je veux de la vie maintenant. Enjoy!

LA SOLUTION

Remède 2

Le diagnostic tombe, bipolaire.
Le traitement soulage, l'espoir renaît.

LA RENAISSANCE

Amitié
Reconnexion, vie sociale renouvellée

Désertion

Retour
Abandon de la réclusion, réUnion

Opulence
Rêves réanimés, famine terminée

ReCréation
Imagination exhumée, exhibée, acceptée, retrouvée

Face de Chenille

Heureuse de nouveau

Dans les prochains jours, je mettrai en ligne le vidéoclip que j'ai présenté lors de cette exposition, sur une chanson de Marilyn Manson.

À très bientôt chers lecteurs!

jeudi 7 avril 2011

Exibit 2

Voici la première partie de mon exposition qui a eu lieu jeudi dernier au Déclick. Elle porte sur les conséquences de la bipolarité dans ma vie. Tout d'abord, un portrait de moi, malade.
Sans Sourire.jpg  
Solitude.jpg   
Recluse, sans vie sociale, seule la lecture comme compagne.
L’estime de soi affaiblie, la compagnie des autres est douloureuse, car elle nous force à nous comparer.

Réclusion Nocturne.jpg
Solitude Nocturne.jpg

Les crises d’angoisse tapissent les nuits,  la réclusion seule apaise.
Homme abandonné seul rêve, sa belle au loin de nuits en nuits

Famine.jpg 
 
Période de disette prolongée, absence de fonds, rêves atrophiés

Page Blanche.jpg
 
Création refoulée, inhibée, refusée, enfouie, perdue


Demain, la deuxième partie des photos de l'exposition, un peu plus positif, vous allez voir!