lundi 14 février 2011

la lumière au bout du tunnel

Aujourd'hui est une date sombre dans mon histoire de vie. L'an dernier à pareille date, j'étais dans un hôtel de luxe en train de dilapider de l'argent que je n'avais pas, en plein délire de grandeur, croyant que j'étais riche à craquer. J'étais en fait en pleine psychose maniaque, qui m'avait valu de perdre mon homme et de frapper mon meilleur ami. J'avais pèté une sale coche. Le lendemain, le 15 février, j'étais internée à l'institut psychiatrique Louis H.Lafontaine pour une semaine et demie. C'est là que j'ai reçu mon diagnostic bipolaire.

Un an plus tard, je viens de trouver, avec le psychiatre Christo Todorov, la bonne dose de médicaments et je suis prête à reprendre une vie normale. C'est pour ça que demain, je commence un programme de réinsertion dans un centre de réadaptation pour les gens souffrant de maladie mentale. C'est un programme de cinéma, je vais faire des courts métrages, avec 7 autres filles atteintes de maladies mentales, sur la santé mentale au féminin. C'est ma mère qui a trouvé ce programme rémunéré qui va me permettre de faire mon retour sur le marché du travail. J'ai hâte de me sentir utile à nouveau, après plus d'un an à faire la patate de sofa devant la télé, sans ambition et sans motivation. Je vois enfin la lumière au bout du tunnel!

1 commentaire:

  1. T'es la meilleure Nicky, je n'ai jamais cessé de croire en toi. <3 <3 <3

    RépondreSupprimer

On veut vous entendre!