lundi 21 février 2011

autoportrait

Pas facile, le réveil ce matin. Hier soir, je pensais sans arrêt au vidéo que je dois tourner cette semaine. J'ai eu des idées! Des idées!!! Sauf que ces idées flottaient en loop dans ma tête, je n'arrivais pas à décrocher, même si j'ai essayé de méditer. Je me suis donc levée pour prendre un cachet de 100mg de Seroquel, un médicament qui m'aide à dormir. Le seul problème avec le Seroquel, c'est que je me sens groggy le lendemain matin et j'ai beaucoup de difficulté à sortir du sommeil. J'avais mis mon cadran à 10:00am et j'ai snoozé jusqu'à 2:30pm, incapable de me lever.

Quand j'ai finalement été capable de me tirer du lit, j'ai appelé Bell pour régler mon problème de vitesse de download. J'ai passé plus d'une heure au téléphone avec le soutien technique, mais ils n'ont trouvé aucun problème. C'est frustrant, parce que manifestement, j'ai un problème, ma vitesse de download est ridiculement basse. J'en ai donc parlé avec mon expert en informatique, ce cher Étienne, qui m'a dit que mon problème venait sûrement de mon routeur. Malheureusement, je n'aurai pas les moyens de m'en acheter un nouveau avant plusieurs mois, alors je vais rester prise avec mon problème de vitesse. Tout ça pour ça. 

J'ai passé le reste de la journée à travailler sur mon autoportrait, un texte qui va accompagner ma photo à l'exposition du programme de cinéma duquel je fais partie et qui aura lieu le mois prochain. Je me suis installée devant Microsoft Word et j'ai tapé les mots suivants :

Autoportrait
Nicky Bromow

Je suis restée devant la page blanche, pendant un bon 45 minutes, sans qu'aucune idée ne me vienne. J'avais pourtant une page pleine de notes, mais en les relisant, je trouvais que rien dans mes notes ne me définissait réellement. Après avoir angoissé un bon moment, j'ai fait ce que je fais toujours devant une situation inconfortable, j'ai rappelé Étienne. Il m'a donné quelques mots-clés, presque une demi-page de mots à compléter en phrases. Ça m'a débloqué. Frank m'a donné quelques pistes intéressantes à son retour du travail et ma mère a complété avec des informations très bien formulées que j'ai ajouté à ma banque de données. Finalement, j'ai tourné tous ces mots-clés en phrases complètes et je suis arrivée à un résultat de 400 mots, presque une page de texte. J'en suis somme toute assez satisfaite. Je suis vraiment heureuse de pouvoir compter sur ces gens pour me soutenir dans mes projets. Ils ont un input très positifs et m'aident à soutenir un niveau d'estime de soi acceptable. Je leur en suis très reconnaissante.

Je vais terminer la soirée devant la télé à écouter quelques comédies réconfortantes, en attendant que mon chum ne revienne de jammer. Je vous ferai lire mon autoportrait d'ici quelques jours. Bonne soirée chers lecteurs!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

On veut vous entendre!